Traces de radioactivité artificielle en Scandinavie

Les autorités scandinaves ont communiqué sur leur site web que des radionucléides d’origine artificielle avaient été détectés dans l’air au cours de la première moitié du mois de juin 2020. Les concentrations de radionucléides mesurées sont très faibles et ne présentent aucun risque pour l’homme ou l’environnement. En Suisse, aucune valeur plus élevée de radioactivité artificielle n’a pu être décelée au cours de la même période.

[:fr]Rejets de radioactivité[:de]Freisetzung von Radioaktivität[:it]Rilascio di radioattività[:en]Radioactivity releases[:]

Tchernobyl, 31 ans après

Il y a 31 ans (2017), l’accident de Tchernobyl entraîna des rejets radioactifs considérables dans l’atmosphère. Les particules radioactives transportées dans les masses d’air atteignirent toute l’Europe sans épargner la —->