Taux élevé de tritium dans les eaux de lavage des fumées de l’UIOM à Bâle (Janvier 2019)

Le laboratoire cantonal de Bâle-Ville a mesuré une concentration inhabituellement élevée de tritium de 833 kBq/L dans l’échantillon hebdomadaire (semaine 3) d’eaux de lavage des fumées de l’usine d’incinération (UVTD) de Bâle en janvier 2019. Sur la base de ces résultats, l’activité totale incinérée est estimée à  700 GBq env., soit plus de 1000 fois la limite d’autorisation (LA HTO = 0.3 GBq) ce qui représente une violation de l’ordonnance sur la radioprotection.

Les mesures effectuées par l’OFSP et le laboratoire cantonal de Bâle dans l’environnement n’ont pas révélé d’augmentation significative de la concentration de tritium : tant dans l’eau de pluie collectée à Binningen, à proximité de l’UIOM, que dans l’eau du Rhin prélevée en aval de l’UVTD, les valeurs mesurées de tritium à cette période sont restés très faibles. Il n’y a donc pas eu de danger pour la santé du public. Toutefois, une enquête est actuellement en cours pour tenter de déterminer si l’élimination de ces déchets radioactifs dans les ordures conventionnelles a eu lieu par négligence ou de manière intentionnelle.

Pour plus d’informations : Bericht des Kantonalen Laboratoriums BS (en allemand uniquement) / Laboratoire cantonal de Bâle